CONSTRUISONS UNE VILLE PARTICIPATIVE ET CITOYENNE,
EN TOUTE TRANSPARENCE

• Charte éthique avec engagements publics forts pour redonner confiance en vos élus, éviter tout conflit d’intérêt
• Une plus grande proximité et écoute du maire
• Une équité dans les décisions prises
• Une plus grande assiduité au sein des instances décisionnaires de l’Agglo Pays Basque
• De meilleures relations avec nos communes voisines

• Equipe construite autour d’un homme neuf, jeune, avec une vision à long terme, un projet ambitieux et qui partage des valeurs humanistes
• Une liste réellement sans étiquette, sans idéologie ou calcul politique, ouverte au débat, aux différences
• Une équipe qui ne compte pas d’élu ayant cautionné la politique de la majorité actuelle

• Communication large et en amont des dates des conseils municipaux
• Retransmission vidéo en direct des débats
• Diffusion en ligne des procès-verbaux, des débats
• Possibilité pour les citoyens de poser des questions reprises en fin de séance par les élus

• Présentation claire des rapports d’activité
• Communication des comptes de campagne
• Publication des indemnités des élus
• Publication des enquêtes de satisfaction réalisées auprès des bénéficiaires de services publics communaux
• Liste des procès engagés par ou contre la mairie
• Consultation possible sur le portail internet de la mairie de l’ensemble des documents publics

• Echanges réguliers entre élus - Commissions ouvertes aux élus de l’opposition
• Une meilleure implication et reconnaissance des agents communaux
• Relance des comités de quartier, lieux de démocratie participative par excellence
• Création de groupes actions - projets (conseils consultatifs) sur des projets structurants
• Projets structurants soumis pour avis aux urruñars avant toute validation politique
• Création d’une plate-forme numérique de débat : « rendez-vous citoyen »

RÉINVENTONS UN CŒUR DE VILLE ATTRACTIF, ACCESSIBLE ET DYNAMIQUE

S’appuyer sur un large secteur d’étude pour une vision globale d’amélioration du bourg

• Réflexion partenariale sur la définition du projet et les outils de mobilisation foncière adaptés

• Intégrer des dispositifs financiers et opérationnels de projets nationaux de renouvellement urbain

• Créer de nouveaux espaces publics

• Recentrer les activités commerciales entre l’église et l’espace Osasuna

• Recréer très rapidement des stationnements face à la mairie, aux commerces en attente d’un projet définitif

• Réétudier les sens de circulation automobile et les circuits de bus

• Mettre en place une signalétique efficace

• Prolonger la piste cyclable de Camieta jusqu’au bourg et relier Berroueta

• Escaliers mécaniques entre le centre Osasuna et la place Soubelet

• Sécuriser la traversée de la D810 par une zone 30 ou une plateforme

• Produire du logement locatif à loyer accessible et de l’accession sociale à la propriété

• Aider à la rénovation de l’habitat pour créer des logements locatifs pour le plus grand nombre

• Améliorer les voies douces, les circulations entre équipements structurants du quartier

• Aménagement de la voirie publique et privée aux normes d’accessibilité des personnes handicapées

• Création d’une salle communale pour accueillir les jeunes

• Création d’une place publique avec une halle couverte

• Couverture rétractable et partielle du fronton

• Création d’un parc public, d’espaces verts et de détente

• Création d’un mur d’escalade et d’un skate park

• Réouverture des terrains de pétanque

• Favoriser les pratiques culturelles et artistiques pour tous, en soutenant les initiatives associatives culturelles

• Ouvrir la ville aux artistes avec un espace « maison de créateurs » et en organisant des expositions collectives

• Soutenir le projet du cinéma Itsas Mendi pour une seconde salle et un lieu convivial de partage (café associatif, lieu d’exposition)

FAISONS D’URRUGNE UNE VILLE ENTREPRENANTE, OUVERTE ET SOLIDAIRE

• Assurer efficacement le relais entre les citoyens et les administrations compétentes pour les problèmes de réseaux et de ramassage de déchets

• Renforcer le binôme de la Police municipale pour améliorer le service de prévention, de sécurité, de voisinage

• Mettre en place un accueil trilingue à l’accueil de l’Etat civil

• Faciliter les démarches des usagers avec la mise en place d’un guichet numérique ouvert à tous

• Anticiper et adapter les capacités d’accueil des écoles publiques (Olhette notamment)

• Mettre en œuvre des équipes de vigilance inondation/ruissellement dès communication d’une alerte orange

• Mettre en place des permanences gratuites de notaires, médiateurs…

• Redimensionner le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) pour le rendre accessible, sur le modèle d’une Maison des Services Publics

• Accompagner les personnes sans emploi pour atteindre l’objectif de zéro chômeurs longue durée.

• Prioriser la demande locale pour les attributions du parc locatif social public

• Créer des logements spécifiques pour les femmes victimes de violence conjugale

• Renforcer les liens avec les associations œuvrant pour la solidarité

• Maintenir et conforter les associations en place avec une clarification des aides financières et techniques

• Revoir le fonctionnement du comité des fêtes

• Soutenir les fêtes de quartiers

• Réanimer les fêtes extraordinaires d’autrefois

• Soutenir le projet de création d’un Gaztetxe

• Créer un poste d’Assistante Sociale pour la détection des situations de dépendance, à domicile

• Créer une résidence séniors en centre-bourg, à loyers et prestations accessibles

• Soutenir les dispositifs d’aides financières en faveur du maintien à domicile

• Faciliter les paiements du portage de repas par la mise en œuvre d’une régie de recettes

• Mettre en place des navettes gratuites pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

• Créer un pôle de coordination Petite Enfance pour :

- Informer et orienter les familles sur les différents modes de garde et structures existantes

- Créer une synergie entre acteurs de la petite enfance (animations collectives, attributions de place)

- Pérenniser des actions sur la Parentalité

• Promouvoir l’installation, le maintien et le développement économique des entreprises et commerces locaux

• Orienter les zones économiques vers le développement des entreprises locales : espaces de coworking, locaux de 20 à 300 m²,…

• Urgence du développement du très haut débit internet

• Encourager la création d’emplois non délocalisables en lien avec nos atouts environnementaux (nature et agriculture)

• Rencontres sportives et culturelles inter-écoles

• Manifestations culturelles communes (Olentzero, Ihauteria, carnaval…)

• Sensibilisations et manifestations environnementales

• Apprentissage des trois langues de notre territoire transfrontalier : français, basque et espagnol

• Structuration de services publics bilingues

• Développement d’actions et de partenariats transfrontaliers

REFAISONS D’URRUGNE UNE VILLE VERTE, EN HARMONIE AVEC SA NATURE

• Favoriser la pratique du sport-nature par la (re)découverte de notre environnement

• Créer des équipements favorisant le sport en extérieur

• Créer des parcs, jardins publics, des parcours santé

• Valoriser les chemins communaux et les rives des ruisseaux

• Faire rouvrir un sentier pédestre et équestre sous/sur l’A63

• Soutenir la démarche Côte Basque Sport Santé : sport sur ordonnance, RDV de la santé

• Positionner de façon privilégiée l’offre de logements, de commerces et services de proximité en zones urbaines

• Mettre en œuvre une politique d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain

• Soutenir les mesures portées par l’Agglo encadrant les logements saisonniers

• Permettre une aération et une structuration du tissu urbain (trames vertes et bleues)

• Respect des règles en matière d’urbanisme et d’environnement pour ne pas aggraver les problèmes de pollution, les risques naturels (inondations, argile)

• Gestion énergétique du patrimoine communal

• Promouvoir la production d’électricité photovoltaïque

• Développer l’écopâturage sur les espaces publics et naturels pour réduire le bilan carbone

• Revoir les modalités d’abattage, d’attribution et de distribution des lots de bois communaux

• Élaborer une stratégie locale et collective pour sensibiliser les citoyens aux urgences climatiques et construire une culture du risque

• Gestion énergétique du patrimoine communal

• Promouvoir la production d’électricité photovoltaïque

• Développer l’écopâturage sur les espaces publics et naturels pour réduire le bilan carbone

• Revoir les modalités d’abattage, d’attribution et de distribution des lots de bois communaux

• Élaborer une stratégie locale et collective pour sensibiliser les citoyens aux urgences climatiques et construire une culture du risque

• Prolonger la piste cyclable de Camieta avec le bourg et Berroueta

• Réaliser une voie douce sur la corniche (vélodyssée)

• Mettre en place le dispositif VéliBleu : bornes de vélos à assistance électrique

• Créer des liaisons douces sécurisées dans tous les quartiers

• Mettre en place des navettes gratuites pour les personnes âgées isolées

• Créer des aires de covoiturage

• Modernisation et sécurisation de la déchèterie

• Accompagnement d’initiatives d’économie circulaire structurantes

• Veille des sites pollués et des remblais sauvages

• Création de sites de déchets verts réservés aux professionnels et aux privés

• Réduire les nuisances lumineuses par la régulation de l’éclairage public nocturne (label ville étoilée)

• Actions, projets pédagogiques de la Corniche à la Rhune avec le CPIE Littoral basque

• Promouvoir la haute valeur environnementale des produits agricoles, sortir du glyphosate

• Mettre en place une démarche en faveur de la protection des abeilles

• Mise aux normes des stations d’épuration et des installations d’assainissement individuel

• Soutien aux initiatives de réutilisation ou transformation des eaux usées traitées

• Meilleure protection des cours d’eau et des points de captage des rejets de pollution chimique

• Mise en place de zones de protection d’épandage vis-à-vis des ruisseaux et rivières

• Entretien des ruisseaux

ENGAGEONS URRUGNE DANS UNE TRANSITION AGRICOLE ET ALIMENTAIRE ÉQUILIBRÉE ET DURABLE

• Favoriser les circuits courts et les labels de qualité pour les cantines scolaires et le portage de repas

• Lancer une étude agronomique des terrains communaux pour identifier les potentiels de développement pour une agriculture viable

• Développer les projets maraîchers proches des quartiers urbains

• Valoriser les expérimentations agro-écologiques

• Étudier la création d’une cuisine centrale communale ou intercommunale

• Construction d’une culture commune de consommation foncière économe et respectueuse des ressources

• Mise en place d’une stratégie foncière permettant de protéger les espaces agricoles, naturels et forestiers sur le très long terme

• Fin des baux précaires sur les propriétés communales

• Assistance formation à la filière agricole pour développer les approches agro-écologiques

• Accompagner la création de points relais de distribution et d’une maison paysanne pour la distribution des produits d’agriculture paysanne

• Développer les jardins, potagers, vergers partagés sur toute la commune, notamment pour les écoles

• Promouvoir la transparence des pratiques agricoles : sensibilisations, animations, visites des fermes, informations sur les métiers et les contraintes du métier

• Soutenir les activités de transhumance, créer un évènement festif pour asseoir le caractère rural d’Urrugne

• Instaurer un suivi régulier des terres communales, de leur usage et entretien

• Valoriser et entretenir les chemins de randonnées

• Chartes environnementales pour toute nouvelle attribution de terre communale agricole ou renégociation de bail

• Développer l’éco-pâturage pour éviter la fermeture des milieux et la perte de biodiversité

• Accompagner la mise en place d’une certification environnementale pour engager les exploitations agricoles d’Urrugne dans une démarche de qualité

• Suivi régulier des terres communales, de leur usage et entretien

• S’engager à atteindre 80% de terres à Haute Valeur Environnementale (HVE) d’ici 2030

• Mieux informer et protéger les habitants exposés aux pesticides

• Favoriser le transport du bois par câble ou à cheval pour limiter les impacts terrestres des travaux